mardi 18 mai 2021

C'est moche...

 

Voici la dernière petite nouveauté au potager. Un truc moche et pas cher, qui tiendra sans doute moins d'une saison mais parfois, faut se faire une raison !


Parce qu'en attendant la serre de mes rêves, peut-être, un jour..., je dois toute de même me résoudre à un choix évident... 

Parce que vous, franchement, les tomates, vous les préférez comme ça ?


Ou comme ça ?!


Oui, oui, ce sont les mêmes... 

Bonne semaine !







dimanche 16 mai 2021

Les premiers...

 

Premiers radis...


Et premières petites feuilles de mesclun...


C'est parti !


dimanche 2 mai 2021

Encore et encore...

Habituellement, en avril, mai, juin, je tourne un peu en boucle... Je n'ai guère d'autre sujet de rédaction que le potager, le potager ou le potager ! Et bien, soyez rassurés, cette année, ça sera exactement pareil !!! Alors, soyez les bienvenus au potager !


Il est encore bien propre pour le moment. Il n'est pas trop exubérant mais moins nu qu'en mars. Quelques radis commencent à sortir, les petits pois également et j'y ai planté 6 pieds de courgettes multicolores, encore à l'abri sous les tunnels. En revanche, les quelques tomates qui ont subi les froids nocturnes ne sont pas en grande forme... Les mésanges m'accompagnent de leur pépiement, comme chaque année. Les bébés sont un peu plus discrets que d'habitude. Peut-être sont-ils plus jeunes ou simplement moins nombreux ?
 

Dans le nouveau rectangle, j'ai semé des haricots violets, sur toute la surface, hormis la petite zone du fenouil, de la rhubarbe et des fraises tout au bout. Monoculture, pas bien...


Enfin, dans les rectangles extérieurs, le mesclun pousse, les petits pois aussi. Mais les radis font la tête ! Et ça, c'est une première : rater des semis de radis, je n'avais jamais fait ! (Enfin si, mais des tout fins qui filent pleins de feuilles mais sans racines, comme tout le monde... pas des trucs qui ne sortent même pas de terre !) Les tomates de Manu font la tête, malgré les protections et les fèves, ben, on attend.


Le jardin est très sec et je tenais à finir mon nettoyage et mes semis avant ce soir car, dans le Pas-de-Calais, on annonce une météo des plus maussades pour toute la semaine, avec pluies (enfin !) et ciel gris ( ouais, pas utile...).

Bonne semaine à tous. 


jeudi 15 avril 2021

Et sinon, au potager...

Voilà ce que ça donne, après quelques heures de travail et l'aide de M. Exit les bastaings pourris et moussus... Voici les nouvelles bordures en bois, fraîchement sciées par mon Homme et vissées par mon fils.


Alors il reste un peu de boulot, notamment dans les allées qu'il faut, comme chaque année, recharger en broyat mais c'est prévu ! Quant aux vieux bastaings, ils vont être recyclés dans le compost pour les plus abîmés ou dans les bordures de parterres pour les mieux conservés.


Je suis contente du résultat, propre et simple d'entretien. Je perds en zones de culture mais avec les cassis, à droite côté poulailler, qui ont grandi et la haie des voisins à plus de 2 mètres de haut, le potager "originel" créé il y a plus de 10 ans maintenant, manque désormais de lumière. Il reste à l'abri du vent (ce qui est important chez nous) et je continuerai d'y planter des légumes mais j'envisage surtout d'y laisser s'épanouir les vivaces (artichauts, rhubarbe, petits fruits...) et les fleurs, plein de fleurs !

Bonne journée à tous !


mercredi 14 avril 2021

Une allée pour la terrasse...

Depuis quelques jours maintenant, mon Homme et moi, nous travaillons à l'aménagement de la petite allée à côté de la terrasse. 

Première étape : terminer la bordure. J'ai donc fini de délimiter la zone des thuyas avec une bordure de briques et de vieux bastaings récupérés dans le potager, lui aussi en chantier... Mais je vous montrerai plus tard, parce que pour le moment, c'est le bazar !

Deuxième étape : rajouter du gravier. Chaque année, je désherbe cette zone, de nombreuses fois, mais les mauvaises herbes ont toujours le dernier mot ! Nous avons donc décidé de rajouter quelques centimètres de graviers. Nous avons commandé 1,2 tonnes de gravier simple (a priori blanc...). On verra si cela suffit.



Troisième étape : planter quelques vivaces aux pieds des thuyas pour rhabiller les vieux pieds un peu dénudés. Je récupère certaines plantes dans le parterre nord en cours de remaniement mais j'ai également adopté quelques nouvelles petites plantes bien adaptées à cette situation particulièrement ombragée. 


Il reste encore un peu de gravier à étaler dans le fond (et quelques plantes à accueillir sous les thuyas 💕) mais nous sommes plutôt contents du résultat. Il y aura aussi un ou deux aller-retour à la déchetterie mais ça, c'est une autre histoire.

Bonne journée à tous.



dimanche 4 avril 2021

Un potager en habits printaniers...

 

Pour le potager, habits printaniers, c'est un peu "à poil"... Enfin, chez moi, cette année, c'est comme ça  : potager naturiste !


Il reste bien quelques trucs verts mais les fortes gelées du mois de mars, sur une terre humide, ont achevé les dernières plantes potagères vivaces, comme mon artichaut ! 

Alors que reste-t-il ? De vagues poireaux que je ne me rappelle pas avoir plantés, de l'oseille, de la ciboulette qui repart fièrement, du fenouil, des rhubarbes et du chénopode Bon-Henri. Il reste aussi plein d'égopodes, sous la haie, dans les allées, dans les bacs, dans les framboisiers... Increvable, ce machin !!!


Dans le fond, sur le grillage mitoyen avec mes nouveaux voisins qui ne taillent pas leur haie et balancent leurs mégots dans mon potager (J'vous ai dit combien je les aime ?), j'ai mis 5 mètres de brandes de bruyère. Je ne sais pas encore si je finirai le petit bout qui manque parce que j'ai planté une haie devant et j'ai un chèvrefeuille qui pousse là également. Bref, on verra. 

Je suis heureuse d'être de retour au jardin. Il est fleuri et on s'y sent bien. Mais j'appréhende ce nouveau confinement qui s'éternise, surtout que le temps annoncé pour la semaine prochaine risque de ne pas me laisser travailler dehors... On fera avec, j'imagine.

Bon week-end de Pâques à tous.









lundi 1 mars 2021

Un parterre pour la terrasse...

Deux mois sans poster le moindre article... Mais pas encore l'envie d'abandonner ce blog qui, au vu du nombre de messages et d'abonnés, est plus un journal intime qu'autre chose. Mais j'aime tellement "feuilleter" les archives, retrouver les images que, pour le moment, j'y trouve encore mon compte.

Alors quoi de neuf ? Quel événement incroyable pour justifier ce nouvel article ? Et bien, je viens de finir le nouveau parterre qui longe désormais la terrasse ! Alors rien de transcendant, hein... Mais j'espère avoir ainsi résolu LE gros problème de cette terrasse !


Quel problème ? Une terrasse neuve et elle se plaint encore... Oui mais voilà, cette terrasse est orientée plein Sud. Merveilleux me direz-vous, surtout dans le Nord de la France où chaque minute de soleil est comptée. Oui, mais pas pour les plantes en pots, qui finissent toutes, inlassablement, par crever, car ce soleil, c'est une plaie ! Trop chaud, trop sec, si j'ai le malheur de partir en vacances en été, c'est le drame ! (Oui, un drame à ma mesure, toutes proportions gardées...)

Donc voilà, j'ai transplanté la plupart de mes plantes en pot (bambou, lavande, pittosporum, rose de Noël, anémone du Japon, crocus, narcisses, jacinthes) en pleine terre (très caillouteuse, donc drainante). J'ai gardé quelques paniers en osier mais ce sont soit de gros contenants, qui gardent donc mieux l'humidité, soit des petits pots, faciles à mettre à l'ombre quand on part.

Ont également été transplantés dans cette plate-bande un buis, un hydrangea et un érable du Japon en provenance du parterre nord en phase de réaménagement. Mais je vous montrerai ça plus tard... Bref, nous voilà bel et bien de retour au jardin !

Bonne semaine !