lundi 14 juillet 2014

Travaux au potager...

Après 10 jours de pluie, le jardin avait besoin d'une petite reprise en mains ! Malheureusement, notre tondeuse vient de nous lâcher... Alors je me suis réfugiée au potager. Et il y avait de quoi s'occuper !

Récolter d'abord. Les courgettes, les échalotes, les pommes de terre (Bernadette bio, très bon rendement), les petits pois. A l'origine, il s'agit de petits pois mange-tout mais ils ont tellement grossi pendant ces quelques jours que nous les avons écossés. 





Nettoyer ensuite. J'ai arraché les pieds de petits pois qui partaient dans tous les sens mais aussi le fenouil, couché par une rafale de vent. Dommage !


Semer enfin. Des radis noirs, des radis roses de Chine pour cet hiver, des laitues pommées, des betteraves et des haricots à rames. Il est peut-être trop tard pour les haricots à rames mais j'avais envie d'essayer quand même. Je n'ai planté que 6 poquets de 5 graines au pied de gros tuteurs en tipis. On verra !


Bonne journée !

mercredi 25 juin 2014

Petits pois mange-tout...

Cueillis, lavés,


équeutés, 


coupés, 


blanchis,


cuisinés (avec du poulet, du lait coco et des épices),


et congelés.


Mangés !



lundi 23 juin 2014

Les allées du potager...

Le potager est superbe en ce moment. Les courgettes commencent à bien donner, les radis sont à leur troisième parcelle, les petits pois mange-tout seront prochainement récoltés et le fenouil dépasse le mètre...





Mon problème, c'est le désherbage des allées, comme chaque année. Ca me prend un temps fou, d'habitude... Sauf que cette année, ce temps, je ne l'ai pas et donc, je ne désherbe pas ! Conclusion, c'est l'Amazonie à l'échelle d'une souris ! Les petits pois s'affalent, les potirons s'échappent, les herbes folles poussent partout !!! Bref, la nature reprend ses droits !

mercredi 11 juin 2014

Fourbue mais heureuse...

La journée a été exceptionnelle en terme de météo : chaude mais pas trop, ensoleillée mais pas trop, une journée de rêve pour nager, pique-niquer, siester, barbecuter, bouquiner sous le pommier... ou jardiner ! 


J'ai revu rapidement le parterre jaune, qui devient peu à peu, comme le reste du jardin, multicolore. J'ai rajouté quelques pavots, taillé les envahisseuses (scabieuses, sedums, phlomis), enlevé les têtes d'ail couchées par le vent. Je me suis aussi attaquée avec vigueur au parterre qui me sépare des voisins mais pas moyen de vous faire une jolie photo... Je vais attendre que le noisetier tortueux pousse, tout comme les asters et les lupins déjà en place depuis quelques années. Alors peut-être, quand tout aura poussé pourrai-je vous mettre une petite photo de cette partie du jardin... Peut-être !

dimanche 1 juin 2014

Pucerons vs coccinelles...

J'ai des pucerons, des milliers de pucerons ! Surtout des gros pucerons noirs dans les fruitiers, comme chaque année, et des petits légers dans les rosiers. Je ne traite pas, jamais. Je laisse la nature se débrouiller. Mais cette année, les cerisiers sont dans un sale état : entre le vent qui a desséché feuilles et fruits et les pucerons qui courbent et font friser toutes les jeunes branches, je ne suis pas sûre que les pauvres cerises iront jusqu'à terme.



Malgré mes pucerons, je n'ai pas de coccinelles au jardin, ni dans les massifs, ni au potager. Je ne m'explique pas vraiment ce phénomène mais espère y remédier progressivement. Première étape : trouver des coccinelles ! Nous sommes donc partis ce midi avec les enfants à la chasse aux coccinelles. 


Nous avons fait notre "cueillette" essentiellement dans les orties pleines de pucerons. Nous avons ramener trois coccinelles mais surtout une dizaine de larves, grandes consommatrices de pucerons, et qui ont l'avantage de ne pas voler... Puis nous les avons libérées dans le jardin. Sur les rosiers, bien sûr...



Mais aussi dans les fruitiers.


Je pense que nous irons faire une autre chasse aux coccinelles prochainement, histoire d'en avoir un peu plus dans le jardin, et puis surtout parce que c'est amusant... Et puis cet automne, nous construirons un hôtel à insectes pour que les coccinelles accueillies cet été aient envie de rester ! Bonne journée.




samedi 31 mai 2014

Copié-collé...

Aujourd'hui, je vous propose un gros plan (encore...) sur le parterre jaune (encore...). C'est un parterre qui me plaît beaucoup mais qui aurait besoin d'être élargi en profondeur et donc remanié, et ça me fait un peu peur... Les rosiers y sont serrés et se développent mal, d'autres vivaces s'étalent, envahissant tout. Alors j'ai vraiment besoin de faire ce bilan en détail, pour pouvoir envisager mes remaniements correctement. Et puis si vous avez des idées, n'hésitez pas !


Historiquement parlant, ce massif devait être jaune. Mes vieux démons ont repris le dessus et les violet-rose ont emporté la partie haut la main mais il reste quelques réminiscences de jaune comme ce Cyprès doré, tout à gauche du parterre et qui aurait bien besoin d'être taillé. Le rosier 'Reine des violettes' souffre beaucoup et ses petites fleurs, très nombreuses, ne sont pas très belles. Il est coincé entre un Sedum et des Sanguisorbas, blanches je crois... Derrière, des Veronicastrums.


Les Phlomis Russeliana sont beaux presque toute l'année. Le feuillage est ample, doux, persistant et les fleurs, jaunes, forment d'élégants pompons en hauteur. Mais le pied est désormais énorme et je ne sais pas si je peux le dédoubler... Au centre, mon pauvre Parrotia Persica, aux feuilles à nouveau grillées par le vent... Sur la droite, des Sedums, Scabieuses et le beau Thalictrum aux ombelles si légères.


J'aime cette partie très graphique du massif mais je regrette l'uniformité des hauteurs et le vide aux pieds des ails, laissé par l'arrachage du Cirsium Rivulare aux feuilles trop piquantes et relativement moches... On y trouve un petit Buis, doucement grignoté par les Sedums, un Iris inconnu qui n'a pas fleuri mais semble enfin bien enraciné, le rosier 'Rhapsody in blue' lui aussi couvert de petites fleurs pas jolies-jolies, des Scabieuses, un Hosta aux tons dorés, des Alchémilles...


Enfin, tout au bout, le massif se termine par quelques Asters, Lythrum Salicaria et Gaillardes jaunes ainsi qu'un pot en osier accueillant une de ces graminées qui, définitivement, ne se plaisent pas dans mon jardin !


Et voilà ! J'ai d'ores et déjà commandé chez Cayeux quelques iris qui vont venir ponctuer cette bande un peu terne de taches colorées : du jaune clair avec 'Jeanne Price', de l'orange avec 'Feu du Ciel', du rose mauve avec 'Taunt', du lavande avec 'Ruffled Goddess' et du violet foncé avec 'Paint it black'. Mais je pense aussi ajouter des bulbes pour le printemps prochain et des lupins qui font décidément des allers-retours dans ce massif... Peut-être aussi quelques pavots issus de ceux du potager... Et des dahlias ? Oui, bon, ben, il va falloir VRAIMENT élargir ce parterre !


Au boulot ! 
Bonne journée !

samedi 17 mai 2014

Gros plans...

Voici deux gros plans, comme de rapides pense-bêtes, sur deux des parterres du jardin.
D'abord le petit parterre à l'entrée du potager, sur fond de ganivelle.


Les tonalités colorés sont toujours les mêmes : des mauves et beaucoup de verts. J'ai supprimé la lavande ce printemps. Le buis et le sedum qui l'encadraient sont plus à l'aise désormais et je dois me résoudre au fait que la lavande, dans ce jardin, ça ne fonctionne pas ! Deux digitales issues de semis spontanés repoussent mais à des endroits un peu inopportuns (tout à l'avant du parterre et derrière la ganivelle...). J'ai décidé de les laisser s'épanouir, on verra l'année prochaine si j'ai besoin de plus de discipline. La clématite est superbe mais les ails se raréfient. Il faudra que j'en replante l'année prochaine, tout comme les tulipes qui ont besoin d'un p'tit coup de neuf. 


Le parterre jaune (oui, je sais...) s'épanouit pleinement lui aussi mais les roses y sont encore étranges. Je vous mettrai une photo quand plusieurs seront bien épanouies. Les tulipes ont beaucoup souffert du vent de la semaine dernière mais le Parrotia Persica est beau pour la première fois depuis 3 ou 4 ans. J'espère que nous profiterons enfin de ses couleurs automnales. Là aussi, les ails se sont développés différemment dans le parterre. Ils se sont multipliés à droite et ont presque disparu à gauche. Etrange ! 

Bon week-end à tous !