samedi 26 mai 2018

Explosion...

Le printemps s'éclate et la nature explose ! De la pluie et des orages sont annoncés pour demain alors j'ai profité du soleil et de la chaleur toute la journée, au jardin évidemment. L'homme a tondu et j'ai taillé, grattouillé, désherbé. Un beau travail d'équipe !
 

Ces petites taches jaunes dans le "parterre jaune", ce sont des benoîtes. J'aime beaucoup cette jolie plante dégingandée qui met du pep's dans les massifs et offre un feuillage luxuriant. J'en mets un peu partout, comme les alchémilles que j'adore et qui se ressèment si facilement.


J'ai attaqué le bêchage-désherbage d'un nouveau massif, de l'autre côté des ganivelles basses, derrière le "parterre jaune". Cette nouvelle zone de jeu a été décidée avec l'homme qui trouvait pénible de tondre sous le Parrotia Persica. Et c'est vrai que c'est pénible de se plier en deux pour passer sous les branches trop basses de ce bel arbre qui semble enfin prendre ses marques au jardin. Surtout que juste derrière, j'ai planté un bouleau en cépée. Ouais, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué... Alors voilà ! Comme ça, plus besoin de slalomer avec la tondeuse. Et moi, je peux planter, encore... Yes !


Le parterre ira jusqu'au bout de la ganivelle, en miroir du parterre jaune sur la gauche. Les plantes n'y sont toutefois pas exposées de la même façon puisque elles regardent plein Est. Alors j'expérimente. Et puis il y a de l'ombre sous le Parrotia. Bref, de quoi s'amuser.


Pour éviter de racheter trop de plantes, je déplace certaines associations qui ne me plaisaient pas dans les autres massifs comme les deux rosiers qui étaient côte à côte sous le liquidambar, dans ce coin. Le rosier déplanté n'a pas trop apprécié le déménagement alors qu'il était tout en boutons. Il a fallu tailler court... Pas sûre d'avoir de fleurs cet été.  


Mais je pense qu'à long terme, les deux rosiers seront bien mieux isolés, chacun ayant plus de place. Bon, comme vous le voyez, le toit végétalisé du poulailler n'est toujours pas remis à neuf... Bientôt...


Enfin, le potager nourrit pour le moment davantage les tourterelles, les fourmis, les limaces et les escargots que notre famille. Nous avons toutefois pu manger des radis, quelques salades et de la rhubarbe. J'adore la rhubarbe, en tarte, en confiture, en gâteau, en compote... alors je suis ravie d'en avoir plein cette année ! J'en ai même congelé pour plus tard.


Bon dimanche, annoncé pluvieux, à tous !

Aucun commentaire: